59 ans, psychologue. Hemptinne.

 

  • 1 candidat, 1 point du programme : priorité des priorités : mobilité pour tous évidemment. Cela passe par le développement de pistes cyclables notamment, mais aussi par une politique des transports en commun plus ambitieuse. Sans cela l’accès à la culture est « barré ». L’exemple de mon village parle par lui-même : j’habite Hemptinne et je veux me rendre au Centre culturel d’Eghezée, autrement qu’en voiture. Aucune liaison TEC n’existe !
  • Engagés ensemble : E comme Echange. Ce n’est qu’à travers l’échange interpersonnel, échange des idées, échange des moments de vie (qu’ils soient pénibles ou agréables), échange des expériences échange des cultures… que l’enrichissement intérieur, le seul vrai enrichissement, se construit. En dehors de cela, toute autre chose me paraît relativement futile et entraîne tôt ou tard un repli sur soi.
  • Une citation qui ne me définit peut-être pas mais que j’aime à me rappeler : « La tolérance n’a jamais excité de guerre civile ; l’intolérance a couvert la terre de carnage » (Voltaire). J’adore la nuancer par celle-ci : « L’intelligence, c’est la tolérance. Elle ne doit s’insurger que contre la connerie, lorsque la connerie atteint ses points de violence culminants, qu’elle devient tyrannique, répressive, contraignante.
    (Frédéric Dardévidemment dans «  Les pensées de San-Antonio » en 1996).
  • Mon meilleur moment à Fernelmont : Les fêtes des Moissons dans mon village.
  • Mon lieu préféré à Fernelmont : le tour des vergers à Franc-Warêt,en direction de Gelbressée et Marchovelette, pour la beauté du site.
  • Mes chanson, œuvre, film, livre préférés : Très très difficile de répondre évidemment. Allez, ce qui me vient spontanément à l’esprit : chanson : « le Vieux » de François Béranger ; film : « la Vie est belle » de Roberto Benigni ; livre : « l’Ecume des jours », parce que c’est le premier livre qui m’a réellement ouvert à la littérature. Et s’il fallait citer une œuvre, une seule, je retiendrais celle de Zola qui décrit mieux que quiconque l’enfer quotidien et ordinaire (les guerres ne sont que des accidents de l’histoire) d’un lointain pourtant si proche de nous.
  • Ma commune écolo : Grenoble et La Rochelle pour leurs efforts continus en matière d’énergie verte : navettes électriques autonomes, bus électriques ou au gaz naturel, voitures électriques en autopartage, bateaux-navettes à énergie solaire (La Rochelle) et pistes cyclables en constante progression.
  • Mon geste écolo du quotidien : je suis passé maître en matière d’accommodement des restes alimentaires (fanes de légumes comprises), au point d’approcher le « zéro déchet ».
  • Ma « mauvaise herbe » préférée : l’ortie que je prépare en potage, véritable cure de santé.
  • Mes passions restent la rando pédestre et la photo.

 

Share This