Sélectionner une page

Au dernier conseil communal, le groupe Ecolo a proposé à la commune de Fernelmont de souscrire des parts dans la banque NewB.

Au nom du groupe, le  conseiller écolo, Grégoire Delneuville a tenus les propos suivants :

« 270 milliards d’euros, c’est le montant de l’épargne en Belgique. Celle-ci est placée principalement dans de grandes banques conventionnelles.  Que font ces banques avec cet (notre) argent ?  Nous n’en savons pas grand-chose.  Ce que nous savons, c’est que cela leur permet de financer l’énergie fossile à hauteur de 40 milliards d’euros en 2 ans[i] [ii], d’investir dans l’arme nucléaire[iii], ou encore de participer à la vente d’arme.  Bien peu de banque en Belgique peuvent se vanter d’avoir des financements durables et éthique[iv].  De plus, les banques participent ou facilitent régulièrement l’évasion fiscale[v] [vi].  La liste des malversations bancaires pourrait continuer encore longtemps avec par exemple, les salaires faramineux des dirigeants (250 fois plus que l’employé le moins bien payé)[vii] [viii], ou encore la spéculation bancaire[ix].

Pour proposer un autre système et inventer un monde meilleur, le groupe ECOLO a proposé, lors du conseil communal du 21 novembre 2019 à la commune de Fernelmont de participer à la campagne de la coopérative NewB en y souscrivant pour 5000 € de parts.

NewB est un projet de banque coopérative tout à fait inédit et essentiel dans notre environnement bancaire bien faible.  Si ce projet réussi, NewB financera l’économie réelle et locale via des projets éthiques et durables, centrés sur la culture, le social et l’environnement.  Elle permettra, via l’argent placé en dépôts d’aider l’économie locale, des projets réels, de lutter contre le changement climatique et bien plus encore, au lieu de verser des dividendes à des actionnaires lointains.[x]

De par son caractère coopératif (une personne, une voix), cette banque permettra aux clients de prendre eux-mêmes les décisions et de définir l’orientation de la banque, pouvant centrer ce projet sur le soin au client et le durable plutôt que sur le profit.  Cette banque sera fondée sur des valeurs fortes, avec un comité d’éthique, constitué de coopérateurs indépendants, chargé de vérifier et de rapporter chaque année le respect par la banque de ces valeurs[xi].  Elle ne proposera pas de salaires élevés, avec un ratio entre les extrêmes de 1 pour 5, elle ne proposera pas de voiture de société, et bien plus encore.[xii]

Une grande première en Belgique !

Aujourd’hui, NewB est à une période critique de son histoire !  Depuis février dernier, elle s’est lancée dans la procédure d’accréditation en termes d’établissement de crédit, c’est-à-dire de banque proprement dit, auprès des autorités compétentes.  L’une des dernières étapes de cette procédure est l’obtention des fonds nécessaires pour justifier une solvabilité suffisante, 45 millions étant nécessaires, entre le 25 octobre et le 27 novembre à minuit, un appel pour une levée de fond à hauteur de 30 millions d’euros a été lancée !

Si ces fonds ne sont pas atteints, NewB ne devient pas une banque, le projet est perdu, la finance reste centrée sur le profit de quelques actionnaires, l’économie continue de financer les armes (nucléaires), les énergies fossiles, et toutes les joyeusetés qui vont avec !

Que nous a donc répondu la majorité en place quand nous leur avons proposé de participer à ce projet ? Que ce n’était pas le rôle de la commune d’investir dans une banque et que ces investissements constituent un risque pour les finances communales.

Ne serait-ce donc pas à la commune de proposer et de soutenir un projet novateur, rassembleur pour ses citoyens ?  De proposer un système bancaire qui permettra à tou·te·s de bénéficier des retombées locales de ce projet ?  Ne serait-ce donc pas à la commune de tout faire pour garantir la sécurité de ses citoyens pour les décennies à venir en luttant activement contre le changement climatique ?  Ne serait-ce donc pas à la commune de réfléchir au rôle de son épargne et à son utilisation ?  Et de peser de tout son poids vers le durable en déplaçant son épargne, pour ses citoyens et les générations futures ? Ne serait-ce donc pas à la commune de montrer l’exemple et de se montrer ambitieuse pour ses citoyens ?

 

L’investissement représente-t-il un si grand risque compte tenu des finances de la commune, que la majorité cesse de nous rappeler au beau fixe ?  Constitue-t-il un si grand risque lorsque l’on sait que si les fonds ne sont pas mobilisés ou que l’agrément est refusé, l’investissement est remboursé dans les 3 jours ?  Constitue-t-il un si grand risque si les financements se font vers l’économie réelle et locale, en l’absence de la spéculation qui rend les banques conventionnelles si vulnérables ?  Est-ce un si grand problème pour la commune d’éventuellement perdre un faible montant, quand de l’autre côté elle joue à placer, déplacer et retirer des casse-vitesses dans le plus grand chao ?  Ce montant ne serait-il pas un excellent investissement pour le futur ?

 

Les communes se sont-elles posées les mêmes questions lors qu’il s’est agi de placer les finances communales auprès du Crédit Communal, devenu privatisé en Dexia, qui a joué et boursicoté à l’économie Casino, pris en flagrant délit lors de la crise de 2008, et devenu Belfius, redevenu « public » avec le sauvetage par l’État, c’est-à-dire par l’intervention des contribuables que nous sommes.  Et il serait question, que maintenant tout est redevenu comme avant, Belfius soit réoffert au privé, selon les quasi mêmes règles.

 

Comme proposé lors du conseil communal de septembre, le groupe écolo a donc décidé de se montrer ambitieux à la place de la commune en investissant 10% de ses jetons de présence pour un projet qui donne du sens : la coopérative NewB !

Rejoignez-nous, plus de 60.000 citoyens et plus de 160 organisations de la société civile et prenant des parts dans la coopérative NewB et en donnant du sens à votre argent !  »

[i] https://plus.lesoir.be/90513/article/2017-04-19/les-grandes-banques-belges-aiment-les-energies-fossiles

[ii] https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/comment-les-banques-francaises-financent-les-energies-fossiles/

[iii] https://www.rtbf.be/info/economie/detail_des-banques-belges-auraient-investi-61-millions-de-dollars-dans-l-arme-nucleaire?id=9862058

[iv] https://bankwijzer.be/fr

[v] https://plus.lesoir.be/109141/article/2017-08-14/en-2016-221-milliards-se-sont-envoles-de-belgique-vers-des-paradis-fiscaux

[vi] https://ecolo.be/la-fraude-fiscale-coute-plus-de-20-milliards-par-an-aux-contribuables-belges/

[vii] https://business.lesechos.fr/directions-financieres/metier-et-carriere/remuneration/0202623899514-banque-les-femmes-moins-bien-payees-que-les-hommes-5294.php

[viii] https://pechesbancaires.eu/7-remuneration-des-cadres-dirigeants/

[ix] https://pechesbancaires.eu/les-criteres/

[x] https://newb.coop/fr/blog/10-bonnes-raisons-de-participer-a-newb

[xi] https://newb.coop/fr/values

[xii] https://www.newb.be/documents/prospectus-fr.pdf

Infos Banque NewB

Share This