Sélectionner une page

Lignes express régionales (WEL) :

Ecolo se réjouit de la création d’un réel réseau de lignes
express, avec un impact positif aussi en province de Namur
Le Ministre wallon de la mobilité, Philippe Henry, vient
d’annoncer la transformation des lignes WEL en réelles lignes
express, de même que le renforcement de plusieurs lignes
existantes et la création de nouvelles lignes. C’est une décision
tout à fait positive pour la mobilité.
« Il faut tout d’abord saluer la décision du Ministre de lever les
obstacles inutiles à l’utilisation des lignes WEL, à savoir
l’obligation de réservation préalable et la tarification spécifique
et non intégrée au reste du réseau TEC », indique Stéphane
Hazée, chef de groupe Ecolo au Parlement de Wallonie. « Ces
contraintes artificielles, très éloignées des habitudes des
usagers des transports en commun, n’avaient aucun sens et il
est heureux qu’elles soient supprimées », poursuit-il.
En province de Namur en particulier, Ecolo se réjouit de la
pérennisation et du renforcement de lignes qui correspondent à
un réel levier de mobilité, en particulier l’offre augmentée et le
cadencement de la ligne WEL04 Marche-Liège, qui dessert
notamment les communes de Somme-Leuze et Havelange.
«Pendant plusieurs années, Ecolo s’est mobilisé pour la création
d’une ligne Express Marche-Liège, qui correspond à un réel
besoin puisqu’elle dessert les communes du Condroz et fait
également arrêt au campus de l’ULg au Sart Tilman. Cette
ligne, qui répond aux demandes de nombreux étudiants et
travailleurs des communes traversées, reçoit enfin une
perspective claire de développement », indique France Masai,
sénatrice et co-présidente de la Coordination provinciale
d’Ecolo Namur-Dinant-Philippeville.
« La ligne WEL05 Namur-Nivelles, qui dessert les communes de
Sombreffe et Gembloux (zoning des Isnes), sera également
renforcée, tandis qu’une nouvelle ligne Waremme-Hannut-
Namur, passant par Fernelmont, sera créée et tout cela est
prometteur », ajoute Valérie Delporte, députée wallonne, sans
oublier la ligne Namur-Couvin-Nismes qui a été confirmée hier
au Parlement par le Ministre.
« La construction progressive d’un réseau structurant de bus
Express, rapides et confortables, est essentiel pour favoriser le
transfert modal de la voiture individuelle vers les transports en
commun. Le Gouvernement Wallon élargit ainsi l’offre avec un
impact positif sur la mobilité dans nos territoires », concluent
les élus Ecolo.
France Masai et Bernard Dubuisson
Co-présidents d’Ecolo en province de Namur
Stéphane Hazée et Valérie Delporte, députés wallons.
Gauthier Le Bussy, Echevin de la mobilité à Gembloux
Marc Libert, Echevin de la mobilité à Havelange

Share This