Présents : 1 vingtaine de citoyens

1 Journaliste de l’Avenir , 2 photographes de La Meuse

EN SEANCE PUBLIQUE

Don organe :

Le docteur Sprimont est venu expliquer l’importance du don d’organe pour sauver des vies.  Il sensibilise les conseillers afin d’inciter les électeurs à remplir l’autorisation de don d’organes en même temps que leur devoir d’électeur. Pour en savoir plus : Don d’organe

Le formulaire à remplir :    

Humeur : 

Hasard ou volonté ?

Le nouveau mobilier de la salle communale est arrivé.  Les tables prévues pour les journalistes sont placées de telle sorte qu’elles empêchent le public de s’asseoir plus près des conseillers.  Il faut savoir que les conseillers ne disposent pas de micro et que le public doit tendre l’oreille pour essayer d’entendre leurs propos.  De plus, les slides projetés sur le mur sont illisibles à cette distance.

C’est ça la démocratie et la transparence à Fernelmont !

Environnement- Santé :

Etienne Piette, conseiller Ecolo pose les questions suivantes :

  • Suspicion de cluster cancers/pesticides rue de Forville à Cortil-Wodon : Etat d’avancement des travaux du comité d’experts

  • Madame Paradis, échevine de la santé, n’a aucune information sur l’état d’avancement de l’étude.

 

  • Suspicion de cluster cancers/pesticides rue de Forville à Cortil-Wodon :  Etat d’avancement des travaux et essais du Pr Bruno Schiffers

            Madame Paradis n’a pas de nouvelle, non plus, du résultat de l’étude qui a été présentée à l’ISSeP (Institut Scientifique de Service Public) le 7 septembre.

Le conseiller ecolo, Etienne Piette, s’étonne que la commune ne soit au courant de rien alors que les panneaux destinés à cette étude ont été arrachés à l’école de Cortil-Wodon et que les informations transmises par un agriculteur ont été volontairement erronées.  Il invite la commune à être plus pro-active dans ce dossier

A qui profite le crime ?
  • Terres des bacs de décantation de la râperie de Longchamps déversées au Pont des vaches à Forville

La question a été posée au conseil communal d’août dernier.  Suite aux constats tardifs effectués par la commune, à ce jour, il est mis en évidence qu’il n’y avait pas de demande légale pour ces transports et que les déversements modifient le relief du sol.

Le conseiller ecolo s’étonne que ces transports ne soient pas interrompus vu les infractions avérées, mais la commune va établir un PV si nécessaire dans les prochaines semaines ….

En attendant, beaucoup de camions circulent , circulent, circulent…continuant de défoncer les routes et déverser illégalement les terres.

 

  • Internet filaire ou G4 ?  

Suite à la question posée le 20 mai au CC ( Conseil communal 17 mai 2018 ) où en est la concertation organisée par l’Agence wallonne du Numérique avec tous les opérateurs concernant un plan de redéploiement de l’accès de tous les citoyens à un internet de qualité et filaire jusqu’à leur domicile ?

Les villages de notre commune ne sont pas égaux en termes de qualité de l’internet fixe. En 2016 seulement 34% des habitants disposaient d’une connexion VDSL. 42 % en 2017.

La fibre optique traverse les villages de Forville et Noville-les-Bois et sa ZAE.

Par contre les villages de Bierwart, Pontillas, Hingeon (et Hemptinne semble-t-il aussi) disposent uniquement d’un ADSL de bas de gamme, un internet d’un autre âge au vu de l’évolution des technologies, ne permettant pas l’affiliation à la TV digitale, à la HD, à l’internet à haut débit, etc. Et ne disposant que d’une connexion variant de 1,850 à 3,500 Mbps.

Nous constatons que l’opérateur historique démarche dans ces villages et propose à ses clients pour pallier la connexion ADSL de bas de gamme, mais filaire, de s’équiper d’un modem 4G qui permettrait d’augmenter le débit et d’avoir accès à la TV digitale mais cela par le réseau 4G c’est-à-dire par ondes.

Tout l’internet par la 4G exposera tous les habitants de ces villages à une exposition accrue et permanente aux ondes électromagnétiques.

D’après un rapport de l’ANSES d’octobre 2013, le déploiement général de la 4G s’accompagne d’une augmentation de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques de l’ordre de 50%.

Les personnes électrosensibles subissent une pollution quotidienne insidieuse qui peut rapidement transformer leur vie en un véritable enfer et provoquer des douleurs ou des gênes à proximité des ondes radio-fréquences.

Le principe de précaution voudrait que l’on évite autant que possible l’exposition aux ondes électromagnétiques et donc que l’on priorise l’accès à l’internet domestique en filaire.

Pour toute réponse, monsieur Nihoul, bourgmestre, déclare attendre des nouvelles de l’Agence Walonne du Numérique.

 

  • Projet pilote de reprise des canettes usagées

 

Une convention sera signée entre les communes de Fernelmont et d’Eghezée avec l’Asbl Be Wapp.  Projet pilote de 2 ans.

Etienne Piette déplore ces dépôts sauvages de canettes, nuisibles pour l’environnement mais aussi pour les animaux.

Cependant, la solution proposée est loin d’être la plus adéquate, et, est, au final, financée par tous.

Il propose de que l’on applique une caution sur les canettes, les bouteilles en plastique et les bouteilles en verre, ce qui inciterait les consommateurs à les rapporter.

Période électorale :

Affichage électoral illégal

Des affichages électoraux illégaux fleurissent un peu partout dans l’entité.

Le conseiller Ecolo demande au bourgmestre de faire appliquer l’ordonnance de police concernant l’affichage électoral et mettre fin à ces infractions et à minima de montrer l’exemple.

Un affichage au nom de Jean-Claude Nihoul a été apposé sur un des panneaux communaux relatif à la campagne du conseil communal des enfants.  Un autre de ses colistiers n’hésita pas à afficher sur la voie publique de façon anarchique.

Bulletin communal :

Le conseiller Henquet d’EPF constate, une fois de plus (cela avait déjà été relevé par le conseiller Ecolo antérieurement), que l’éditorial du dernier bulletin communal présente un caractère politique, ce qui est contraire aux obligations de cette publication.

Les taxes communales

Elles sont inchangées suivant le conseil qu’aurait donné la ministre des pouvoirs locaux,Valérie De Bue (MR), vu la période des élections !

Depuis 6 ans, le conseiller Ecolo regrette qu’on taxe les documents officiels obligatoires (carte d’identité, permis de conduire et de travail, passeport, carnet mariage…).

Pour éviter le débat, le bourgmestre répond au conseiller qu’il lui suffit de voter contre s’il n’est pas d’accord…

 

Budget 2017 

A la lecture du budget, le conseiller Ecolo constate que des budgets prévus n’ont pas été utilisés et déplore un manque de créativité dans l’enseignement, la jeunesse et la culture.

Il souligne également le manque d’ambition et de volonté dans des investissements environnementaux (par exemple : sensibilisation à l’énergie et l’environnement, entretien du sentier Maya, aménagement des espaces de bulles à verre…)

Mobilité

Revitalisation du baty de Bierwart.

Etienne Piette, conseiller Ecolo, considère que le projet est coûteux (137.000 € dont 95.000 de subsides) et, une fois de plus, mal ficelé.

Par exemple :

  • Des range-vélo sont prévus mais on n’a pas prévu de piste cyclable, malgré les demandes répétées du conseiller Ecolo lorsque le rond-point était à l’étude.
  • Les range-vélos seront-ils sécurisés ?  On ne sait pas…

 

Share This